La Nasséria

 

En 1205, le conquérant almohade « Mohamed Ennasser » a occupé Sfax  pour la libérer des armées de « Mirougui » et « Karakouche ».

Ayant constaté l’insuffisance de la région en eau potable, il fit construire au nord de la ville, entre les routes de Téniour et de Gremda,  ce qu’on a toujours appelé, la « Nasséria », un ensemble de citernes pour la collecte des eaux pluviales, en un  endroit où se croisent et s’accumulent les eaux provenant des oueds environnants.

SFAX vu par Pierre Dumas -1937

Dans le livre "La Tunisie" de Pierre Dumas Arthaud ,Sfax de 1937 est décrit de façon grandiloquente :

Aussi, la capitale nouvelle, la Sfax européenne, a grande allure. Vieille seulement d'une quarantaine d'années, elle est déjà vigoureuse, florissante… et n'a pas dit son dernier mot.