Le thé à la menthe et aux pignons

Dans la tradition sfaxienne, la préparation d'un thé obéissait à un rituel bien codé où la tâche principale incombait souvent à l'homme alors que le rôle de la femme se limitait à mettre à la disposition du maitre de maison les ustensiles nécessaires.

Il fallait disposer : d'un plateau en tôle de forme rectangulaire ou ronde (sinia) où trônait un "kanoun" en braises ainsi qu'une ou deux théières, des petits verres, les boites contenant respectivement le thé et le sucre et enfin une gamelle a moitié remplie d'eau, pour y laver les verres après utilisation, sans oublier bien entendu la gargoulette d'eau ou le "mechreb", un genre d'ustensile en cuivre étamé contenant de l'eau puisée du "Majel" (citerne souterraine où sont collectées les eaux de pluie). Pour avoir un bon thé, l'eau du "majel" est préférée à celle du robinet car celle-ci, provenant de Sbeitla, avait toujours un goût légèrement désagréable en raison de sa teneur en calcaires ou autres sels.

Le thé est préparé généralement trois fois par jour: le matin après le petit déjeuner, à la mi-journée après le déjeuner et le soir après le diner, durant la veillée. une préparation comportait trois cuissons de suite où la 1ère donnait un thé plus fort alors que la seconde et surtout la 3me sont relativement faibles sauf si l'on prenait soin de rajouter un peu de "achicha" (herbes), terme usité pour désigné le produit du thé noir ou vert que l'on cuisait.

En dehors de ces trois fois quotidiennes et régulières, il pourrait y avoir d'autres séances occasionnées par la visite d'un ou plusieurs invités; en cas de grande familiarité avec le visiteur, on lui confiait parfois la charge de préparation du thé; à lui dans ce cas de décider des doses thé-sucre à mettre dans la théière.

Un mot pour expliquer le rôle de la seconde théière: Ce n'est pas un ustensile indispensable mais on l'utilisait généralement pour faire refroidir un peu le thé préparé dans la théière principale.

 

Voici une façon simple et efficace pour préparer un délicieux thé à la menthe et aux pignons :

Rincer la théière a l'eau bouillante pour la réchauffer.
Mettre 2 cuillérées à café de thé et un demi- verre a thé d'eau bouillante.
Mélanger et jeter cette première eau.
Froisser les feuilles de menthe et les mettre dans la théière.
Ajouter les morceaux de sucre selon le goût.
Remplir d'eau bouillant et laisser infuser environ 5 minutes.
Servir le thé dans des verres a thé.
Puis vider les verres dans la théière.
Renouveler cette opération trois fois cette façon de faire permet de mêler les aromes de thé avec ceux des feuilles de menthe.
Servir le thé très chaud sans remplir complètement les verres.
Ajouter dans les verres des pignons que vous avez préalablement grillés dans une poêle.

Partagez cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn